TOUTE NUE 
 

Mise en scène et dra­ma­tur­gie Emi­lie Anna Maillet Avec Sébas­tien Lalanne, Denis Lejeune, Marion Suzanne, Simon Ter­re­noire ou Mathieu Per­ot­to, et Fran­çois Mer­ville (bat­te­rie) • Scé­no­gra­phie Ben­ja­min Gabrié • Créa­tion vidéo Maxime Lethe­lier et Jean Fran­çois Domingues • Créa­tion musi­cale Fran­çois Mer­ville • Créa­tion lumière et régie géné­rale Laurent Beu­cher • Régie son et vidéo Maxime Lethe­lier ou Noé Mer­ck­lé et Jean-Fran­çois Domingues ou Tom Meni­gault • Assis­ta­nat mise en scène et régie pla­teau Cla­risse Sel­lier • Construc­tion Ben­ja­min Gabrié, Yohann Chem­moul et les Ate­liers de la Comé­die de Saint-Etienne • Sta­giaire mise en scène Mathilde Wind • Réseau Thi­baut Le Gar­rec • Avec l’aimable par­ti­ci­pa­tion vidéo de David Migeot et Fabrice Pierre, ain­si que de Fran­çois Ker­gou­lay dans le rôle de Georges Cle­men­ceau • Admi­nis­tra­tion et pro­duc­tion Sophie Tor­re­si • Dif­fu­sion Estelle Delorme et Géral­dine Morier-Genoud • Rela­tions presse Fran­ces­ca Magni


D’après Mais n’te pro­mène donc pas toute nue de Georges Fey­deau et des extraits de l’œuvre de Lars Norén tirés de ses pièces La Veillée (tra­duc­tion de Amé­lie Berg), Détails (tra­duc­tion de Camil­la Bou­chet et Amé­lie Wend­ling), Démons (tra­duc­tion de Per Nygren et Louis-Charles Sir­jacq) et Munich-Athènes (tra­duc­tion de Pas­cale Bal­con), ain­si qu’un extrait de King Kong Théo­rie de Vir­gi­nie Des­pentes. Lars Norén est publié et repré­sen­té par L’ARCHE, édi­teur & agence théâtrale.

Pro­duc­tion : Ex Voto à la Lune avec le sou­tien de la DRAC Ile-de-France, de la Région Ile-de-France, du Dépar­te­ment de l’Essonne, du Dépar­te­ment du Val de Marne, de l’ADAMI, de la SPEDIDAM, de l’Ecole de la Comé­die de Saint-Etienne / DIESE # Auvergne – Rhône-Alpes, et avec la par­ti­ci­pa­tion artis­tique du Jeune Théâtre Natio­nal | Copro­duc­tion : Ser­vice Cultu­rel de La Nor­ville, Théâtre de Cor­beil-Essonnes-Com­mu­nau­té d’Agglomération Grand Paris Sud Seine-Essonne-Sénart, Théâtre de Run­gis, La Comé­die de Saint-Etienne — CDN, Le Gra­nit-SN de Bel­fort, Théâtre Paris-Vil­lette | Rési­dence au Théâtre de Run­gis | Avec l’aide du Théâtre de l’Aquarium-Paris, du Cent­Quatre-Paris, de la Scène natio­nale de l’Essonne Ago­ra-Des­nos et de Lilas en Scène | Une maquette a été pré­sen­tée dans le cadre du fes­ti­val FRAGMENT(S) #6 (La Loge et Mains d’Œuvres). Décor construit par Les Ate­liers de La Comé­die de Saint-Étienne. Ex Voto à la Lune est conven­tion­née avec le Minis­tère de la culture et de la com­mu­ni­ca­tion-DRAC Ile-de-France, et avec la Région Ile-de-France au titre de la per­ma­nence artis­tique et cultu­relle (PAC).

Cré­dits pho­tos © Maxime Lethelier

 

10 décembre 2020 à 20h30 / Le Théâtre, Scène Natio­nale de Mâcon / annu­la­tion Covid

17 février 2021 à 20h30 / Les Salins, Scène Natio­nale de Mar­tigues / annu­la­tion Covid

14 jan­vier 2022 / Le Théâtre, Scène Natio­nale de Mâcon

18 jan­vier 2022 / Les Salins, Scène Natio­nale de Martigues

26, 27 et 28 avril 2022 /  Théâtre de Cor­nouaille, Quimper

12 et 13 mai 2022, / Le Tri­dent, Scène Natio­nale Cherbourg

Varia­tion Fey­deau Norén

Fey­deau + Norén : aucun ajout ni impro­vi­sa­tion. Les textes sont mixés, croi­sés, répé­tés. Les prin­cipes du vau­de­ville sont ampli­fiés par l’espace et la vidéo en direct : ryth­mique, courses pour­suites, entrées impré­vi­sibles, dépla­ce­ments hors-champ, bur­lesque des situa­tions. Les dia­logues sont des motifs tex­tuels et musi­caux aux­quels les per­son­nages tentent en vain de se sous­traire, pris en étau entre une vision schi­zo­phré­nique de la femme et les injonc­tions de réus­site faites aux hommes.

Se pro­me­ner toute nue devient dès lors un acte de résis­tance. De là à pen­ser que Fey­deau a écrit un rôle fémi­niste sans le savoir…