L’INTIME AVEC MARGUERITE DURAS

TEXTE REÇU VIA PRONOTE > COLLEGE VOLTAIRE > 4è de Berd­trand Louet

Texte per­son­nel écrit par R., en lisant un extrait de L’A­mant de Mar­gue­rite Duras :
Mon texte pré­fé­ré est celui de Mar­gue­rite. Elle décrit très bien et avec de beaux mots l’être humain, enfin sur­tout moi-même. Cette tris­tesse enfouie au plus pro­fond mais qui conti­nue à per­sis­ter d’exister. On ne peut pas s’en débar­ras­ser, un moment on croit qu’elle est enfin par­tie, mais non ! Elle est là, guet­tant un moment de bon­heur pour res­sur­gir. Je la connais par cœur cette tris­tesse qui m’en­va­hit et essaie de se trans­for­mer en larmes. Elle n’a pas de nom et pour­tant il me semble qu’elle en a tou­jours eu un. Déjà enfant je jouais avec elle, inno­cem­ment, avant que je com­prenne que c’est elle qui me détrui­rait, elle qui bri­se­rait tous mes espoirs et tous mes rêves. Elle me bour­donne du mal­heur à l’o­reille tan­dis que je fais mine de ne pas entendre. Mais au final je sais qu’elle est et sera tou­jours là.

Aucun commentaire

Publier un commentaire