SYLVIA PLATH ET MOI : AUTOPORTRAIT EN MIROIR

TEXTE REÇU VIA PRONOTE > COLLEGE VOLTAIRE > 4è de Berd­trand Louet

Le texte qui me cor­res­pond le mieux est celui le Syl­via Plath, même si ce texte n’est pas vrai­ment un por­trait mais un cre­do pour la vie, tout le monde devrait sou­hai­ter « apprendre à pen­ser, pen­ser pour vivre, vivre pour apprendre », tout le monde devrait sou­hai­ter de vivre ain­si et de ne jamais « s’enfermer dans un noyau de tor­peur insen­sible ». Il me cor­res­pond aus­si car j’aime apprendre, apprendre plus et ne pas oublier même les infor­ma­tions les plus futiles comme savoir que le liquide amnio­tique est com­po­sé à 80% d’urine. J’aimerais conser­ver le sens de ce texte comme mémo pour ne jamais tom­ber dans une inac­ti­vi­té céré­brale, que mon cer­veau ne soit jamais en pause mais à l’affut.

Joshua Sau­pha­nor

Aucun commentaire

Publier un commentaire