TOUTE NUE

 

# JEUX DE MASSACRE # FENETRES SUR #EXTIM

D’après « Mais n’te promène donc pas toute nue » de Georges Feydeau et « La Veillée » de Lars Norén

Conception et mise en scène Émilie Anna Maillet

→ Spectacle en salle

Une maquette de TOUTE NUE sera présentée :
– Le 2 octobre 2018 à l’Espace Lino Ventura de Garges-les-Gonesse (Journées professionnelles / Groupe des Vingt Ile-de-France)
– Les 10 et 11 octobre 2018 au Festival Fragment(s), Théâtre du Petit Saint-Martin

Il s’agit de monter la pièce dite de chambre « Mais n’te promène donc pas toute nue » de Geor

ges Feydeau à la lumière du théâtre sociologique de Lars Norén.

Dès lors, il apparait que si Clarisse se promène toute nue, ce n’est pas par inconscience, ni parce qu’elle est sotte ou naturiste, mais bien pour détruire son mari, Ventroux, dont les ambitions politiques l’amènent à recevoir chez lui des personnalités importantes. Elle déclenche alors un véritable jeu de massacre vaudevillesque.
Les personnages de « La Veillée » de Lars Norén, dont les problématiques de réussite sociale sont intimement articulées avec des enjeux de reconnaissance, de dépendance et de pouvoir,

opéreront, à un siècle d’intervalle, comme des caisses de résonnance des personnages de Feydeau.

La quête de réussite sociale et le travail de Ventroux sont essentiels dans cette proposition. Ils envahissent l’espace intime. Aujourd’hui, grâce aux technologies, nous sommes sans cesse connectés à notre travail, aux réseaux sociaux etc… On peut échanger par Skype avec plusieurs personnes en même temps, ou faire des réunions connectées tout en restant chez soi. L’écran de notre ordinateur peut être projeté sur un mur chez nous, envahissant la sphère privée. Dans la pièce de Feydeau, cet envahissement  est d’autant plus important qu’il rend criante la question de la place de Clarisse.
Afin de mettre en jeu le principe dramaturgique du croisement de ces deux auteurs, nous utiliserons deux espaces distincts : l’un théâtral, sur la scène, identifié comme l’espace intime des personnages (l’appartement) et l’autre, le « réel-fictionnel», hors champ, filmé en direct dans les espaces du théâtre.

TOUTE NUE est le volet spectacle en salle du projet transmédia JEUX DE MASSACRE imaginé par Emilie Anna Maillet. Il s’articule avec l’installation vidéo EXTIM.

JEUX DE MASSACRE a pour objectif de rendre sensible la façon dont les enjeux de réussite et de reconnaissance, la guerre des sexes, le combat pour obtenir ou conserver sa place, le carcan social et ses jeux de masques ont pénétré les moindres recoins de notre société de l’image, devenue à proprement parler société du spectacle.

 

Équipe
Conception, mise en scène : EMILIE ANNA MAILLET – Scénographie et Construction : BENJAMIN GABRIE – Dramaturgie : LEA CARTON DE GRAMMONT – Création vidéo : MAXIME LETHELIER, CLEMENT DEBAILLEUL, CAMILLE COTINEAU – Chef opérateur et Réalisation : THIBAULT BERTRAND – Acteurs : DAVID MIGEOT, FABRICE PIERRE, LUCIE VALON – Batteur : FRANCESCO PASTACALDI

Production (en cours)
Ex Voto à la Lune avec l’aide de la DRAC Ile-de-France
Coproduction : Ville de La Norville
Avec le soutien du Théâtre de l’Aquarium-Paris et du CENTQUATRE-PARIS.
Ex Voto à la Lune est conventionnée par le Ministère de la culture et de la communication-DRAC Ile-de-France.

Comments are closed.