ATELIERS

Depuis sa création, la compagnie a mis en place des ateliers autour des créations, ou lors de stages professionnels. Des ateliers peuvent être envisagés, rêvés sur chaque création, tant sur une approche des techniques (art numérique, lumière, Magie Nouvelle) que sur les codes de jeux.

Emilie Anna Maillet, diplomée du CA depuis 2008, a une activité pédagogique au sein des conservatoires. Elle a dirigé le département Art dramatique au CRR de Versailles, et du Conservatoire du 19ième à Paris. Elle a également enseigné a des enfants de 7 à 12 ans dans différentes villes d’ile de France,  à des jeunes adultes en voie de professionnalisation et à des professionnels. Elle a par ailleurs monté un opéra Contemporain pour enfant avec choeur et orchestre de 200 enfants au Conservatoire de Yerres, commande de la DMDTS, en 2005.

Autour des créations

La petite Histoire : 

Atelier de mise en jeu avec un groupe d’adolescents, proposé dans la ville de Thiverval-Grignon : Dans « Roméo et Juliette », le conflit générationnel est le révélateur du drame. C’est exactement ce qu’offre la version d’Eugène Durif. C’est cette réflexion sur les difficultés entre parents et adolescents que nous avons abordé en collaboration avec un professeur, auprès d’un public jeune et directement concerné.
Thèmes : la haine ancestrale / La complexité de la relation parents – adolescents / Les problématiques de la communication /Aborder les difficultés des jeunes dans la pièce de Shakespeare à faire évoluer leur monde.
Ce travail a donné lieu à une version de « Roméo et Juliette » présentée en parallèle à la version des parents (la pièce de Durif) afin que les deux dimensions se répondent. Des interventions des adolescents pendant la représentation de la pièce, ont été également préparées. Une soirée au sein de l’établissement, (scolaire, centre culturel….) où parents et adolescents se rencontrent et échangent a été organisé.IMG_3892

 Hiver :

Atelier à la Ferme du Buisson avec des semi-professionnels et des amateurs :
Travail autour du Roi Lear, avec la méthode du « Comment », méthode propre a la compagnie.

Mademoiselle Julie :

Atelier à l’espace « l’esperluette » avec des professionnels, atour de la danse comme transposition de l’érotisme.
Nous avons travaillé « Mademoiselle Julie » avec une danseuse-comédienne. La pièce commence par le bal de la Saint-Jean, son feu, etc.  les personnages se retrouvent alors dans une liberté du corps. Nous avons alors travailler sur le rapport au corps, au désir, au cracan éclaté etc…

IMG_5168

 

Ateliers avec des élèves de Cepit ou 3ième cycle:

« Les 3 soeurs » de Tchekhov, monologues intérieurs, et représentation déambulatoire dans un Hotel particulier de Versailles.
– lever de rideau autour de « Music-hall » de Lagarce, Dalida et danse contemporaine.
« Le Liberia » de Pinget : improvisation d’1h atour de l’enquête dans les Archives de Versailles. (travail de préparation pour cette improvisation pendant 3 mois, création de vidéos, de plans, d’images, de documents, d’enregistrement audio, pouvant être utilisé comme preuves pour cette enquête improbable)
« West side Circus » accompagné par un orchestre de saxophone: autour du film de West side story, nous avons travaillé à une transposition clownesque qui a donné lieu a différents stages avec Pierre Rigal, Claude Saint Dizier, etc… Représentations à la Barbacane.
-« Noren-Feydeau » : travail de croisement et d’écriture entre les oeuvres sur la famille de Noren, et les pièces sur le couple de Feydeau.
Marivaux dans les bars: Accompagnement de jeunes metteurs en scène pour monter des pièce en 1 acte de Marivaux dans les bar.
« Arturo Ui » de Brecht, transposition de jeunes metteur en scène, dramaturgie etc…
– « Molière » en collège. accompagnement de Jeunes metteurs en scène pour monter des Molières et les jouer dans les salles de classe . prise en compte des contraintes scéniques, s’en servir, règles de mise en scène etc…

IMG_5177

 

Opéra pour enfant / conservatoire de Yerres et DMDTS (2005)

A l’occasion d’un projet commandé par la DMDTS, la compagnie a animé des ateliers réguliers de jeu avec les classes de Cham pendant 2 ans en vu de la création de cet Opéra. Le travail avec le compositeur a permis de définir une « mise en scène » et lien avec les contraintes technique du chant et de a danse. lors de la 2 ième année, des ateliers avec les classes de Choral et de danse ont été également organisés. Un spectacle, joué 2 fois avec 200 enfants et adolescents à été l’aboutissement de ce travail.

Comments are closed.